Menu Fermer

L’histoire de 3 jeunes marocains – Omar, Kwita et Boubker – amis d’enfance d’Ali Zaoua, qui décident envers et contre toutes les difficultés, d’offrir au jeune garçon mort au cours d’une rixe entre bandes rivales, l’enterrement d’un prince …Le MuCEM nous propose dimanche 17 novembre à 14h30, la projection de ce conte moderne réalisé en 2001 par Nabil Ayouch, après 2 années passées auprès de 3 éducateurs d’enfants des rues marocains.

Ce qui nous touche dans l’histoire de ces enfants, c’est qu’elle pourrait se dérouler dans n’importe quel pays; le notre aussi probablement … Ces enfants pourraient être les nôtres, avec les mêmes rires, les mêmes moments de doute, de peine et détresse … tel est le sentiment du réalisateur.
Et peut-être le votre à l’issue de la projection ….

Le saviez-vous?
Ali Zaoua, prince de la rue a reçu le prix du Jury des jeunes lors des Journées du cinéma africain de Femey-Voltaire en septembre 2001.  Il a également été récompensé au Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou.

Informations pratiques :
– Public conseillé : famille avec enfants de plus de 10 ans
– Séance à 14h30 au MuCEM, le 17/11/13
– Tarif : 5 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *